Octobre 2012 : Ca bouge du côté des achats publics !

Plusieurs articles sont publiés en ce mois d’octobre dans la presse spécialisée, au sujet de l’organisation des achats publics et des économies effectuées.

Tout d’abord, l’état des lieux et l’organisation de 5 Ministères et établissements publics dans Profession Achats, titré Une matinée pour plancher sur les Achats Publics, en page 30.  Ensuite,  Les achats de l’État ont réalisé 304 millions d’euros d’économies en 2011, en ligne sur Décision-Achats.fr (lien direct en fin d’article). Ce dernier article ne nous donne pas de détails sur les familles d’achats ciblées par ces économies, mais à néanmoins le mérite de mettre en avant le besoin de PROFESSIONNALISER LA FONCTION ACHATS  dans le public !

Les 1ers acheteurs publics ont été recrutés par Francis Mer lors de son arrivée à Bercy en 2002. On parlait alors de « procédurier ». Depuis lors, le code et l’introduction du délit de favoritisme ont fait évoluer la profession et sa reconnaissance.

Le SAE (Services des Achats de l’Etat) a été créé en mars 2009 et a pour objectifs de PROFESSIONNALISER LA FONCTION ACHATS dans le secteur public.

Le budget de l’ensemble des Ministères : 30 milliards d’€/an dont 18 pour l’armement. Les objectifs du SAE sont au nombre de 3 :

  1. Gains sur les achats publics
  2. Développement durable
  3. Accès des PME à la commande publique

 

Sur ces 304M d’€ économisés en 2011 (par rapport à 2010), les Ministères en tête :

  1. La Défense économise 119M€
  2. L’Economie et du Budget économise 58M€
  3. L’intérieur économise 49M€

 

Le SAE s’adresse à chacun des Ministères et aux plus gros établissements publics. Les outils utilisés sont notamment :

  • Une cartographie interministérielle basée sur les achats 2010
  • Une extension du système d’acquisition dynamique. Cet outil réservé en 2010 uniquement aux fournitures et désormais utilisés pour les prestations informatiques.
  • La dématérialisation
  • La politique voyage : réservation en ligne
  • Les achats responsables : formations pour les acheteurs publics

Le Ministère de la Santé représente 200 établissements en France et emploie 2 millions de personnes pour un budget achats de 25 à 30 milliards €/an. Même si les groupements d’achats sont très utilisés pour grouper et massifier les dépenses, les achats ne sont pas encore très bien identifiés. Hervé de Trogoff (responsable des achats hospitaliers du ministère de la Santé) précise que « les achats sont clairement un levier capable de redonner du souffle à des hôpitaux en difficulté ».

Le rôle des achats de la communauté d’agglomération de Reims est de globaliser les achats et de travailler le plus possible en mode projet.

Pole Emploi utilise quant à lui son département achats au niveau national afin d’élaborer les marchés nationaux et d’encadrer les 26 services achats régionaux. 3 indicateurs d’évaluation ressortent de ce service achats national :

  • Les gains sur achats réalisés
  • Le taux de satisfaction des clients internes
  • Les évaluations des fournisseurs.

Pôle Emploi a également recours aux enchères inversées pour les fournitures.

Malgré son statut de SA, la Poste garde de nombreux liens avec le Public. Ce groupe achète pour 5,5 milliards€/an. Un de ces récents projets phare est l’achat de 10’000 véhicules électriques avec l’UGAP (centrale d’achats publique).

A noter des efforts au niveau environnemental pour la Poste qui achète 100% de son papier recyclé et qui a une personne dédiée aux achats durables.Reste une contrainte majeure pour les TPE : comment répondre à des appels d’offre de taille nationale ?

 

Plusieurs programmes sont mis en place par le SAE :

  • Opér’achats qui s’adresse aux 75 établissements publics les plus importants.
  • Aïda a déterminé les bonnes pratiques et les gains potentiels sur 10 familles de produits
  • Calypso soutien les Ministères dans le domaine de la pub/com, abonnements, représentation/réception. Sur un total d’achats de 740M€/an, 54 opportunités de gains ont été identifiées pour une économie théorique de 122M€.

 

L’objectif du SAE pour 2012 est de maintenir ces 300M€ d’économies, la formation des acheteurs et LA PROFESSIONNALISATION DE LA FONCTION ACHATS.

 

Liens utiles :

http://www.decision-achats.fr/

http://www.professionachat.com (extrait uniquement : je peux envoyer l’article en .pdf si vous avez envie de le lire en entier)

www.operachat.fr

http://www.marche-public.fr

 

Notre dernière actualité sur les relations entre les accompagnants et les TPE/PME : cliquez ici!

 

Une réflexion sur “ Octobre 2012 : Ca bouge du côté des achats publics ! ”

  1. Bonjour,

    Je cherche l’article en .pdf intitulé « Une matinée pour plancher sur les achats publics » du n° 74 du magazine Profession Achat de septembre 2012.

    Merci.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.